Emotionnel

Nous savons aujourd’hui que le conscient ne représente que 15% de l’activité cérébrale, et que l’inconscient représente lui 85% de l’activité du cerveau.

Ce qui signifie que notre vie (nos actions, nos pensées, nos choix…) sont régies quasiment uniquement par le cerveau « inconscient », qui stocke depuis notre naissance nos expériences et l’emprunte émotionnelle qu’elles nous ont laissées. Nous fonctionnons quasi exclusivement par habitude et par reproduction du passé. En reproduisant un schéma passé, nous limitons donc les possibilités de voir notre vie changer. Comment notre vie peut-elle se transformer si nos pensées, nos actions, nos mots, nos habitudes, nos attitudes, nos comportements sont les mêmes chaque jour ?

Il y a un lien établi entre le subconscient et le corps émotionnel. Nos émotions les plus profondes agissent comme des croyances qui conditionnent l’ensemble de notre vie.

Le corps émotionnel est directement lié au cerveau du ventre, le centre émotionnel du corps et siège des émotions. On parle « d’intelligence émotionnelle » lorsque nos émotions agissent au service de notre cœur.

On l’appelle aussi le cerveau relationnel, car c’est lui qui détermine notre manière d’entrer en résonnance et en lien avec les autres.

Le corps émotionnel nous ramène également à notre « enfant intérieur ». Celui qui nous demande d’être à l’écoute de nos besoins et d’être à l’écoute de soi pour avancer délesté du poids des blessures.

Pour « reprogrammer » le subconscient, une partie consiste à induire un équilibre du système nerveux (cohérence cardiaque), ainsi qu’un rééquilibrage des perturbations énergétiques, cause des blocages psychiques (EFT).


« Ecoutez votre ressenti, il vous rapprochera plus de la vérité de ce que vous êtes que ne peut le faire la pensée »

Eckart Tolle